Dans Genshin Impact, il existe un grand nombre d’armes pouvant être obtenues dans les différentes bannières de vœux. L’une de ses armes est un arc nommé “Valse Nocturne”. Cette fiche vous permettra de tout savoir de l’arme en question afin de vous aider à en optimiser l’utilisation.

Un arc peint de la couleur des nuits de péché et de fantaisie.


⭐⭐⭐⭐ Valse Nocturne

Lorsque vous touchez des ennemis avec des attaques normales, les Dégâts infligés par les compétences élémentaires sont augmentés de 20~40 % pendant 5 secondes. Lorsque vous touchez des ennemis avec des compétences élémentaires, les Dégâts infligés par les attaques normales sont augmentés de 20~40 % pendant 5 secondes.

  • Type d’arme : Arcs
  • Nom Anglophone : Mitternachts Waltz
  • Statistique secondaire : Bonus Dégâts physiques
  • Attaque de base : 42 à 510
  • Bonus de dégâts physiques : 11.3% à 51.7%

L’arme “Valse Nocturne” est un arc uniquement disponible depuis le système de vœux. Il n’est pas impossible que celle-ci soit offerte comme récompense d’événement ou de quête un jour, mais pour l’instant, le hasard déterminera si vous pouvez l’avoir ou non.

Si vous souhaitez absolument vous procurer l’arme en question, la meilleure manière reste d’attendre une bannière de vœux unique vous offrant 50% de chance de l’avoir. Autrement, vous avez toujours une petite chance de l’obtenir chaque fois que vous faite un vœux sur la bannière de vœux permanente.



« mademoiselle, aucune de vos larmes n’aura été versée en vain durant votre pèlerinage. »
Ainsi parlait Ozvaldo von Hrafnavines à la princesse alors que son périple à travers les terres du silence éternel touchait à sa fin.

Au cours de leur long périple à travers le temps et l’espace, la Princesse du châtiment et son fidèle corbeau, Oz le Pourfendeur de la nuit, furent témoins de nombre d’histoires et de leur conclusion. Chaque goutte de pluie finit par rejoindre l’océan d’amertume à la fin de son voyage. Chaque jeune homme habité par la rage face à l’injustice finit par trouver le calme. Chaque passion finit en poussière avec la marche inexorable du temps, avant d’être transformée en paranoïa sur l’ancien arbre inversé. Même la branche de l’arbre du temps sur laquelle la glorieuse République de Rema repose finirait coupée, afin que puisse régner la nation fondée par l’autre jumeau enfant des loups.

Toute chose en ce monde doit passer par sa propre destruction avant d’arriver dans le futur royaume de la princesse, et, dans le silence de son Nachtgarten noir comme le jais, trouver le repos. Quand bien même, lorsque Drotoft tomba face à la Bête-monde, après s’être battu pour les rêves d’un jeune homme et pour la pluie qui devait tomber, et qu’il fut déchiré par ses griffes, la princesse pleura.

« Écoute bien, Ozvaldo von Hrafnavines. La Princesse de l’Empire de la nuit éternelle ne pleure point. »
Ainsi répondit-elle, ajoutant : « Qui parmi ceux nés en ce monde est dénué de péchés ? Quand viendra l’heure du jugement, le rideau de la nuit tombera à nouveau. Et alors les luttes et les douleurs de l’homme et de la bête piégée en son sein ne seront plus rien d’autre qu’une valse de minuit. »

« vous avez raison, mademoiselle. » « H mpf. Tu devrais le savoir. » « Mademoiselle, avez-vous souvenance de cette histoire…? »

Deux des trois lunes lumineuses qui faisaient briller la mer parfumée de l’univers primordial, et qui agitaient les bêtes du Royaume d’Arianrhod, ont été déchiquetées par une épée qui a déchiré l’horizon en infimes morceaux, trop petits même pour le regard mystique de la princesse.

Ou peut-être les choses se passèrent ainsi : les lunes, qui autrefois illuminaient un univers, apportaient rêves et chants aux dormeurs des trois mondes et éclairaient les hordes de bêtes errant du soir au matin, finirent en poussières. Mais quand bien même, celles-ci voulurent rester sous le regard éternel et éclatant de la princesse, apportant leur subtile lumière à d’autres mondes.

En effet. Une princesse ne pleure jamais. Les larmes n’étaient qu’une sécrétion naturelle de ses yeux royaux soumis à l’intrusion inopportune de ces impudents grains de sable.

  • Fin –

Guide à venir.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :