Terraria

Terraria est un jeu d’aventure se déroulant dans un monde “sandbox” 2D inspiré par le monstre qu’est devenu Minecraft. En gardant l’aspect de construction tout en créant leur propre univers et mécaniques uniques, les créateurs nous offrent une aventure de longue durée à découvrir entre amis.

  • Date de sortie : 16 mai 2011
  • Plateformes : PC, OS X, Linux, iOS, Windows Phone, Android, PlayStation 3, PlayStation Vita, PlayStation 4, Xbox 360, Xbox One, Nintendo 3DS, Wii U, Nintendo Switch, Google Stadia
  • Genre : Aventure, bac-à-sable (sandbox)
  • Éditeur : Re-Logic, 505 Mobile SRL, Chunsoft, ak tronic Software & Services GmbH, Headup Games, 505 Games, Merge Games
  • Développeur : Re-Logic, 505 Mobile SRL, Pipeworks Studio, DR Studios, Codeglue, Engine Software
  • Multijoueur : oui, coopération en ligne
  • Disponible en français : oui
  • Contenu téléchargeable : seulement les trames sonores officielles
  • Micro-transactions : non
  • Prix Moyen : 19,99 $


Plus d’infos sur Terrarria

En résumé, Terraria est un jeu de survie en 2D de type bac à sable qui possède un système de jeu basé sur l’exploration, la construction, l’action et le combat. Ainsi, on nous propose des graphismes à base de sprites, qui rappellent les jeux de troisième et quatrième génération, (Super Nintendo, Famicom, Megadrive, etc). Bref, Terraria possède un style de jeu classique d’exploration et d’aventure similaire à d’autres jeux tel que Minecraft ou Metroid, mais possède sa propre identité.

Boucle de Gameplay

Le jeu commence dans un monde généré de manière procédurale, où le joueur reçoit trois outils de base : une pioche pour l’extraction, une épée courte pour combattre et une hache pour couper du bois. De nombreuses ressources, notamment des minerais, peuvent être récoltées en piochant dans le sol, ou en explorant des grottes souterraines. Certaines ressources, et la plupart des objets, ne peuvent être trouvés que dans certaines zones de la carte, stockés dans des coffres plus ou moins rares, ou lâchés par certains ennemis sous forme de loot. Le joueur utilise les ressources pour fabriquer de nouveaux objets ou équipements à l’aide d’outils appropriés. Par exemple, les torches peuvent être fabriquées n’importe où à partir de l’inventaire, une porte à l’aide d’un établi, alors que les lingots sont fondus dans le four à partir de minerais. Dans Terraria, beaucoup d’objets nécessitent plusieurs opérations de fabrication successives où certains objets servent d’ingrédient pour en fabriquer d’autres.

Le joueur rencontre de nombreux types d’ennemis différents, allant des simples slimes et zombies à des ennemis propres à chaque zone. L’apparition de certains ennemis peut dépendre de plusieurs facteurs comme le moment de la journée, le lieu, les interactions avec le joueur ou encore les évènements aléatoires. Le joueur peut également invoquer de puissants boss ayant des mécaniques de combats spécifiques, comme l’Œil de Cthulhu qui donne des loots rares. Chaque nouvelle carte aura plusieurs zones avec des objets uniques et des ennemis inhabituels, et l’un des deux biomes maléfiques appelés le Carmin (ou Crimson en anglais) et la Corruption. Les deux biomes se propagent à travers le monde et ont leurs propres boss.

Les objectifs ?

En remplissant des objectifs spécifiques, tels que vaincre un boss, ou trouver une arme à feu, le joueur peut attirer des personnages non-joueurs (PNJ) à occuper des structures ou des pièces qu’il a construites, comme un commerçant, une infirmière, un sorcier, guide, magicien, collecteur de taxe, tailleur. Certains PNJ peuvent être recrutés lorsque le joueur les rencontre. Ils viendront alors s’installer dans la maison du joueur. Les personnages peuvent alors acheter ou vendre des objets et certains services à l’aide de pièces récupérées à travers le monde.

En battant un boss appelé le Mur de chair, qui est invoqué en jetant une poupée vaudou dans la lave, le joueur active le mode difficile du jeu: le Hardmode , qui est une version du jeu possédant une difficulté accrue. De nouveaux ennemis plus nombreux et plus puissants apparaissent alors. Cela permet également l’apparition de nouveaux PNJ, de nouveaux objets, de nouveaux boss et des versions plus difficiles des boss normaux. Une part beaucoup plus importante du monde se retrouve corrompue (par la Corruption ou le Carmin), et un nouveau biome, appelé le sacré (Hallow en anglais), émerge et se propage au fil du temps.


Autres jeux d’aventure

Évaluation de l’équipe


A venir
Aucune évaluation pour l’instant. À venir.

On dort sur la switch, on va revenir après avoir prit notre sieste (et après avoir prit le temps de mettre sur papier nos notes). D’ici là, n’hésitez pas à nous faire part de vos avis dans les commentaires !


Pour joindre l’équipe, veuillez nous contacter via le info@lantredugeek.net !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :