AnimeLog

Alors que l’anime gagne une base de fans internationale toujours croissante, il n’est pas surprenant qu’il existe une demande pour un contenu plus accessible. Et il semble que nos souhaits aient été exaucés puisque 30 sociétés d’anime japonais se sont réunies sur une chaîne YouTube nouvellement lancée nommée AnimeLog pour fournir des épisodes d’anime gratuits pour tous.

Des entreprises notables telles que Toei Animation ( One Piece , Digimon ), Tezuka Productions ( Kimba The White Lion, Black Jack ), Kodansha ( Noragami, Akira, Cardcaptor Sakura ), Nippon Animation ( Hunter X Hunter ), Shogakukan-Shueisha Prod. ( Inuyasha, Ranma ½, Hamtaro ) et Shin-Ei Animation ( Doraemon, Crayon Shin-Chan ) partageront leurs titres bien-aimés sur cette plateforme. La chaîne vise à atteindre 3000 titres d’anime d’ici 2022 , le nombre de vues par mois atteignant 300 millions.


Une attaque au Streaming illégal

Cette chaîne est une attaque directe aux différents sites web de streaming de séries animées illégaux, et c’est une bonne chose. Il est clair que cela permettra aux studios de mettre la main sur des revenus publicitaires en reprenant toutes les vues perdues par ses sites web. Les émissions d’anime sur AnimeLog ne sont actuellement disponibles qu’au Japon. Cependant, ils prévoient d’inclure à l’avenir des sous-titres en anglais et en chinois afin d’atteindre son public international. (via Animation Magazine ). Les titres de lancement incluront  Black Jack , basé sur le manga d’Osamu Tezuka, la série Future Boy Conan  de 1978 dirigée par Hayao Miyazaki  de Nippon Animation,  Astro Boy ,  Lucy of the Southern Rainbow  et  Aesop’s Fables .


Qu’est-ce que ça veut dire pour le futur?

Je suis assez confiant que certaines séries plus obscures risquent de s’y retrouver plus facilement. Après tout, le plus grand problème avec les diffuseurs occidentaux, c’est que la majorité ne publient que les séries populaires. Si les studios japonais nous offrent des séries officiellement traduites gratuitement, on risque d’avoir la chance de mettre la main sur…

  • Des sous-titres qui représentent exactement la vision des auteurs, sans problème de traduction;
  • La chance de voir des séries qui n’ont jamais été traduites officiellement en Occident;
  • Des classiques qui sont difficile à retrouver légalement en ligne.

Bref, on risque de voir Crunchyroll, Wakanim et Funimation changer leur organisation sous peu. D’ailleurs, AT&T a déjà tenté de vendre son service de Crunchyroll à AT&T (le propriétaire) à Sony pour 1,5 millards de dollars américains. Spoiler? Sony a refusé en trouvant l’offre était trop élevée. Cependant, il est clair que cela affectera les compagnies occidentales ayant un modèle d’affaire basé sur la traduction de séries animées. Pour ces compagnies, ce serait peut-être l’occasion d’offrir une traduction pour le contenu niché qui ne sera pas offert par AnimeLog. Si elles travaillent ensemble, ses plateformes pourraient nous offrir encore plus!

Moi j’ai hâte de voir la suite des choses, et vous?

Commentaires
  • Gabriel C.

    Très bonne nouvelle selon moi !

    17 août 2020

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :