Arc à Poulies

Dans Genshin Impact, il existe un grand nombre d’armes pouvant être obtenues via les forges se trouvant dans les différentes villes de Teyvat. L’une de ses armes est un arc nommé “Arc à Poulies”. Cette fiche vous permettra de tout savoir de l’arme en question afin de vous aider à en optimiser l’utilisation.

Un arc en alliage de métal, dont la corde est tendue par des poulies. Son étrange design le rend difficile à manier, mais une fois la flèche est partie, celle-ci s’abat sur la proie avec une force impressionnante.


⭐⭐⭐⭐ Arc à Poulies

Les attaques normales et chargées confèrent un bonus à l’Attaque de 4~8 % ainsi qu’un bonus de Vitesse d’attaque normale de 1,2 ~ 2,4 % pendant 6 secondes lorsqu’elles touchent. Cet effet peut être cumulé 4 fois au maximum et peut être déclenché une fois toutes les 0,3 secondes.

  • Type d’arme : Arcs
  • Nom Anglophone : Compound Bow
  • Statistique secondaire : Bonus aux Dégâts physique
  • Attaque de base : 41 à 454
  • Bonus de dégâts physiques : 15.0% à 69.0%

Il est seulement possible d’obtenir cette arme en la créant chez un forgeron, et ce, dès le départ du jeu. Pour construire l’arme “Arc à poulies”, vous aurez besoin de cinquante morceaux de cristaux, cinquante unités de fer blanc, ainsi que d’une base d’arc du nord.

Les bases d’armes ne peuvent être obtenues qu’en affrontant l’un des nombreux boss hebdomadaires. Il s’agit d’une ressource très rare, alors utilisez sagement.


De tout temps le monde entier s’est retrouvé au Port de Liyue, à la grande fierté de la cité. Des trésors exotiques sont introduits quotidiennement dans la cité grâce aux commerçants étrangers. Malgré sa petite taille, sa forme unique et le savoir-faire de l’artisan qui l’a fabriqué le rendent plus dévastateur qu’un arc long. Son entretien est plus difficile que celui d’un arc ordinaire, car il ne s’agit pas d’une simple arme, mais d’un joyau de la sagesse d’une nation étrangère.

Un érudit d’un lointain pays a après étude de l’arc réussi à ajouter un système de poulie à la base composite de l’arme. L’homme n’avait pas en tête le combat militaire lorsqu’il apporta cette amélioration, ayant en horreur la vue du sang. Mais à la vue de la courbe parfaite de l’arc se tendant, à la vue de la trajectoire suivie par la flèche sifflante, il tomba sous le charme de l’arme, et s’exhorta à continuer d’y apporter des améliorations.

Bien qu’il sût en son coeur que les armes par lui conçues étaient destinées à voir le champ de bataille, il s’absorba de tout son être dans l’amélioration de la structure et le choix des matériaux, oubliant ainsi cette réalité qui était sienne, et sacrifiant ses principes sur l’autel de la recherche.

Mais il advint que l’arc finit par échouer à un soldat du rang, qui s’en servit comme arme de chasse. « Quel arc splendide », pensait le soldat avec sincérité lorsqu’il l’utilisait. Mais le chant des oiseaux percés de ses flèches n’en émouvait pas moins son coeur.

Guide à venir.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :