Isekai Quartet

Dans le monde de l’animation japonaise, il n’est pas rare de voir une série dans laquelle le personnage principal apparaît dans un monde de fantasy. Parfois, le personnage est devenu le héro d’un jeu vidéo. Parfois, il meurt se retrouve réincarné dans un nouveau monde qu’il doit apprendre à apprivoiser. Au japon, on nomme ce catégorise ce genre d’histoires comme étant du style Isekai. Du coup, je me suis dit qu’il me fallait vous présenter quelques séries du genre que vous devriez absolument regarder. Cependant, il est important de mentionner qu’on ne présentera pas Isekai Quartet étant donné que la série nécessite de regarder plusieurs séries pour être appréciée. Cependant, un article spécial est prévu pour traiter de la série qui se doit d’être regardée.

Bref, on vous propose cinq séries pour commencer. Et on recommence plus tard avec cinq autres séries. C’est un bon deal? Ouais? Good! Bonne lecture!


Isekai - KonosubaKonosuba

Débutons avec l’une des séries m’ayant fait le plus rire au courant des dernières années; Konosuba. Ici, on raconte l’histoire de Kazuma qui rencontre la déesse Aqua après être mort de façon ridicule. Celle-ci lui donne la chance d’être réincarné dans un monde parallèle afin d’en devenir le héros. Et ce, en apportant une seule chose avec lui. Afin de se venger de la déesse qui se moque de lui, il décide de l’emporter avec lui. Malheureusement pour lui, la vie d’aventurier n’est pas si simple, surtout avec ses nouveaux compagnons d’aventure.

Bref, on nous offre une vision très humoristique du genre et c’est rafraîchissant. L’animation est superbe, les personnages sont attachants, et l’humour est bien dosée. Je conseille grandement à tous ceux et celles qui aiment l’humour nippone. Vous ne serez pas déçu!


Isekai : OverlordOverlord

Alors que Konosuba nous offre une alternative très humoristique au concept des séries Isekai, Overlord nous offre de quoi d’un peu plus sérieux. Cette fois-ci, notre personnage principal est le maître d’une guilde dans un jeu de rôle en ligne utilisant un casque de réalité virtuelle. Guilde dans laquelle seulement les monstres sont joués par ses membres. Alors que le jeu de rôle est sur le point de fermer, notre personnage décide de rester en ligne jusqu’à la toute dernière minute. Une fois le dernier moment arrivé, celui-ci se rend compte qu’il est incapable de quitter le jeu, qu’aucun menu n’apparait. Notre joueur est désormais devenu un mort-vivant surpuissant dans un monde fantastique bien réel.

Malgré le fait qu’il y aie un peu d’humour ici et là, le ton d’Overlord est beaucoup sombre­. Ayant au contrôle d’une guilde de PNJs monstrueux, celui-c tentera de les contrôller au mieux de ses capacités. Cependant, plus on avance dans l’histoire, plus notre « héro » perd de son humanité, se transformant tranquillement en monstre. Les combats sont superbes, l’animation est très bien réussie, et le niveau de violence est juste et balancé.


Re:Zero – Starting life in Another world

Ensuite, il y a Re:Zero qui restera dans le Top 10 de mes séries animées japonaises préférées. Le lycéen Subaru Natsuki se voit transporté dans un monde parallèle de fantasy sans aucunes explications alors qu’il revient d’un super-marché. En essayant de prendre ses marques dans ce nouveau monde, Subaru est attaqué par une bande de brigands. Sur le point de mourir, il est sauvé par une demi-elfe aux cheveux argentés se nommant « Satela », accompagnée d’un esprit ayant une apparence de chat, Pack.

Pour lui rendre la pareille, il décide de l’aider dans ses tâches quotidiennes, pour notamment retrouver l’insigne qui lui a été volé par Felt, une jeune fille vivant de larcins. Plus tard, dans les bas quartiers de la ville, ils sont attaqués et tués par une mystérieuse personne. Cependant, notre héro réalise qu’il revient dans le passé chaque fois qu’il meurt. Il décide d’utiliser cet étrange pouvoir pour assurer la survie de l’elfe.

Au final, la beauté de cette série réside dans l’évolution de Subaru et de sa psychologie. Il faut comprendre que même s’il revient à la vie après avoir été tué, il vit et se rappelle de la douleur ressentie à chaque fois. Alors que tout le monde oublie ce qui s’est passé avant le pouvoir de « point de sauvegarde », lui, se souvient de tout. Au fil du temps, on voit un personnage brisé, imparfait et surtout… humain. C’est cet aspect de Re:Zero permet à la série de se démarquer comme Isekai. C’est une magnifique série que je recommande à tout le monde.


Isekai - Saga of Tanya the Evil (Youjo Senki)Youjo Senki (Saga of Tanya the Evil)

Si vous êtes des amateurs d’animation japonaise et de mangas, vous savez certainement que les japonais ont une fascination pour l’Allemagne et les guerres mondiales. Et bien, Youjo Senki continue d’alimenter le cliché en nous projetant dans un monde fictif avec de gigantesques parallèles avec l’Allemagne des années 1910. En effet, notre protagoniste est un homme d’affaires japonais arrogant qui, au moment de sa mort, insulte Dieu en refusant catégoriquement d’accepter son existence. Comme punition, l’homme est transporté dans un univers en guerre en tant que fillette orpheline; Tanya Deguerechaff.

Malgré ses nombreuses tentatives de déjouer le dieu en tentant d’avoir une vie facile, Tanya décide d’entrer dans la Division des Mages de l’Empire et de se battre pendant la Première Guerre mondiale, espérant atteindre un rang suffisamment élevé pour rester loin du champ de bataille et ainsi éviter le risque d’être tué. Même si elle est maintenant obligée de parler avec le zézaiement d’une petite fille, Tanya se transforme bientôt en un soldat impitoyable qui donne la priorité à l’efficacité et sa propre carrière sur toute autre chose, même la vie de ceux qui sont inférieurs à elle.

Malgré le fait que notre protagoniste soit détestable, on finit par aimer le produit final. En effet, les scènes d’action et de combats sont bien réalisés. On nous offre un niveau d’humour tout juste assez élevé pour alléger le tout. De plus, l’attitude maléfique de Tanya rend la chose assez agréable à regarder. Ce n’est pas un chef d’oeuvre, mais on apprécie tout de même ce qu’on voit. Selon moi, il s’agit d’un Isekai de bonne qualité.


Isekai - Got Reincarnated as a SlimeThat Time I Got Reincarnated as a Slime

Finalement, on termine notre liste avec Tensei shitara Slime Datta Ken. Ici, on a le classique Isekai dans lequel le protagoniste évolue comme s’il était dans un jeu de rôle de medieval-fantasy. Pour faire bref, Satoru Mikami est un simple travailleur de bureau célibataire de 37 ans. Alors qu’il rencontre son ami et sa fiancée dans la rue, la panique gagne le trottoir lorsqu’un déséquilibré armé d’un couteau fonce à travers la foule. Satoru se prend un coup de couteau dans le dos pour les protéger. Tout en agonisant à cause de sa blessure, Satoru mène une courte réflexion sur lui-même et une « voix » l’écoute et note ses « dernière paroles ». Pensant être mort et au paradis, il se réveille soudainement pour constater qu’il s’est réincarné en un slime dans un autre monde.

Malgré cela, il dispose de différentes capacités spéciales et uniques, dont celle du « Grand Sage » et du « Prédateur » qui lui sont propres, rendant ce dernier surpuissant. Ainsi, la nouvelle slime qu’est devenue Satoru apprend à vivre dans un monde fantastique peuplée de monstres classiques; gobelins, loups géants, démons, dragons et j’en passe. Au fil des épisodes, on voit notre protagoniste gagner en puissance d’une façon très propre aux Jeux de Rôles.

Au final, l’humour est bien dosée, les scènes de combat sont bien réalisées et l’animation est assez réussie. Une belle petite découverte bonbon. Si vous êtes curieux de voir le matériel original, Tensei shitara Slime Datta Ken est originellement une série de Light Novels. Elle est également adaptée en mangas au moment ou cet article a été créé.


En conclusion

Au final, nous aurions pu vous proposer plus d’une dizaine de séries différentes mais avons désiré nous arrêter sur celles-ci pour l’instant. Gardez l’oeil ouvert pour nos prochaines suggestions de séries animées japonaises! Nous prévoyons faire une deuxième listes de séries de style Isekai humoristiques sous peu. S’il y a des séries que vous auriez aimé voir dans cette liste, laissez-le nous savoir dans les commentaires! Et surtout, n’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires sur les série Isekai listées que vous avez eue la chance de regarder.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils