Dans le monde de l'animation japonaise, il n'est pas rare de voir une série dans laquelle le personnage principal apparaît dans un monde de fantasy. Parfois, le personnage est devenu le héro d'un jeu vidéo. Parfois, il meurt se retrouve réincarné dans un nouveau monde qu'il doit apprendre à apprivoiser. Au japon, on nomme ce catégorise ce genre d'histoires comme étant du style Isekai. Du coup, je me suis dit qu'il me fallait vous présenter quelques séries du genre que vous devriez absolument regarder. Cependant, il est important de mentionner qu'on ne présentera pas Isekai Quartet étant donné que la série nécessite de regarder plusieurs séries pour être appréciée. Cependant, un article spécial est prévu pour traiter de la série qui se doit d'être regardée. Bref, on vous propose cinq séries pour commencer. Et on recommence plus tard avec cinq autres séries. C'est un bon deal? Ouais? Good! Bonne lecture! Konosuba Débutons avec l'une des séries m'ayant fait le plus rire au courant des dernières années; Konosuba. Ici, on raconte l'histoire de Kazuma qui rencontre la déesse Aqua après être mort de façon ridicule. Celle-ci lui donne la chance d'être réincarné dans un monde parallèle afin d'en devenir le héros. Et ce, en

Attention, cet article contient des spoilers pour l'épisode 7 de la série Ishuzoku Reviewers. Si vous ne souhaitez pas gâcher la surprise, arrêtez tout de suite et revenez après avoir visionné l'épisode. Bon, vous êtes prêt? On y va! À ces tout débuts, il faut avouer qu'Ishuzoku Reviewers tombait dans les clichés habituels des séries de type Ecchi. On compare les femmes des races humanoïdes classiques en faisant des scènes de comédie érotique. Ce n'est clairement pas pour tout le monde, mais ça visait assez juste pour les gens appréciant ce genre d'humour. Et puis, les épisodes commencèrent à explorer des thèmes plus délicats de manière assez respectable (on en reparle dans une série d'autres articles, promit). Aujourd'hui, on a frappé dans un débat philosophique concernant l'éthique de manger les œufs d'une créature intelligente. Et dès le début, on met établit une barrière en précisant qu'on parle d'oeufs non-fécondés. Et puis, cela m'a fait réfléchir. Mais que des gens souhaitent manger l’œuf d'une harpie ou d'une femme-lézarde, on s'en fou non? Techniquement, oui, c'est de la fiction. Mais cela nous pousse à réfléchir et philosopher sur deux sujets encore chauds aujourd'hui. Premièrement, le végétalisme et le refus de consommer les choses produites par

Aller à la barre d’outils