Un journal décrépit et un journal épais.

Ce texte est une adaptation du texte disponible dans l’objet de quête “Journal décrépit” disponible dans le jeu Genshin Impact en se promenant dans le monde de Teyvat. Nous avons décidé de vous offrir une alternative intéressante pour consommer le lore de l’énorme univers qui est entrain de se créer pour nous En espérant que ce format de publications vous plaise! (Toutes les images ajoutées ont été capturées par un membre de l’équipe de Culture Weeb!)


Localisation du livre :

  • On trouve sur l’île située à l’ouest de Mondstadt qui n’apparait pas sur la carte. Pour s’y rendre, créez un plancher de glace ou flottez avec Amber et des ressources d’endurance.
  • C’est le livre qui précède le livre “Journal épais”.
Journal décrépitJournal décrépit (objet de quête)
Un journal dont le contenu a un rapport avec cet endroit…

Les mots inscrits sur ce cadran solaire semblent suivre l’inscription sur le Temple des Mille Vents. Mises bout à bout, les quatre phrases constituent le message complet. Ce lui comme le Temple des Mille vents semble avoir un lien avec un certain dieu du temps… N’est-il pas intéressant de voir comment les ravages du temps ont détruit toute trace du dieu qui le présidait ? De plus certains écrits anciens suggèrent que l’Archon Anémo est lié d’une manière ou d’une autre à ce dieu… Si c’est vraiment le cas, des traces doivent exister quelque part. En général, des traces élémentaires…

Je dois reconnaître de plus qu’à un certain moment de la journée, l’endroit dégage une étrange impression – généralement de deux à cinq heures du matin… Après tout, il y a ce cadran solaire juste là, et dans les heures précédant le jour, l’ombre de son aiguille est alignée vers le bas. C’est suffisamment frappant pour que je l’ai remarqué.

Mais malheureusement, en l’absence d’oeil divin, quand bien même je peux ressentir qu’il y a… quelque chose, et me perdre en conjectures, je ne peux hélas pas pousser plus loin mes recherches.

Vraiment, un chercheur sans oeil divin n’a pas la vie facile…


Laisser un commentaire