Tales of Crestoria

Ça y est! Tales of Crestoria est maintenant disponible dans nos magasins Android et iOS en Amérique du Nord. Et ce, pour une courte période de temps! Une sortie officielle mondiale est prévue pour cet été. Avec le confinement, c’est peut-être l’occasion de passer un peu de temps avec les personnages de vos jeux préférés de la franchise Tales Of!

En savoir plus sur Tales of Crestoria

L’histoire de Tales of Crestoria se déroule dans une dystopie dans laquelle tout le monde doit transporter une “orbe de vision” avec eux. Malheureusement, cette orbe permet aux forces de l’ordre de garder l’œil ouvert sur tous les faits et gestes de la population, cherchant pour le moindre crime pouvant être commit. Donc, on suit l’histoire de Kanata et de Misella; deux amis très proches. Kanata accepte aveuglément le concept de orbes et Misella souhaite défendre le garçon à tout prix. Leur vie s’écroule alors que le duo se font marquer comme étant des “Transgresseurs” par l’orbe de vision. Ainsi, ceux-ci seront par la suite condamnés à mort par un vote populaire. Voyant à quel point le système de justice est injuste, ceux-ci feront la connaissance de Vicious, le “Grandiose Transgresseur”. Celui-ci leur donnera donc le choix de choisir entre prendre le contrôle de leur destin, ou de se laisser manipuler par celui-ci.

S’il n’échappe pas au modèle économique du free-to-playTales of Crestoria se veut cependant plus qu’un énième crossover mobile. En effet, celui-ci met en scène sa propre troupe de personnages dont les enjeux nous sont présentés une nouvelle fois dans cette dernière bande-annonce. Enfin, l’histoire commence alors que les jeunes Kanata et Misella sont contraints de s’enfuir de leur village en portant sur eux la marque des transgresseurs. Cette marque est un statut de criminel indéfendable qui leur vaut d’être pourchassé par des exécutrices envoyées par les Administrateurs de l’Ordre Mondial.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils