Emblème du Destin brisé

Dans Genshin Impact, il est possible de collectionner des familles d’Artéfacts pour améliorer ses personnages. Le set “Emblème du Destin Brisé” est l’une de ses familles d’Artéfacts. Celle-ci est fortement recommandée pour les personnages offensifs ayant des déchaînements élémentaires pouvant être utilisés rapidement à répétitions.

Cinq artéfacts suivants se retrouve dans le set “Emblème du Destin Brisé” :

  • Fleur de la vie : Tsuba magnifique;
  • Plume de la mort : Plume brisée;
  • Sables du temps : Inro de la tempête;
  • Coupe d’Eonothem : Goudre pourpre;
  • Diadème de Logos : Kabuto orné.

Bonus de 2 Pièces

  • Augmente la recharge d’énergie de 20%.

Bonus de 4 Pièces

  • Augmente les Dégâts infligés par le déchaînement élémentaire d’une valeur équivalent à 25% de la recharge d’énergie. Les dégâts peuvent être augmentés de cette manière jusqu’à 75%.

Les cinq artéfacts du Set “Emblème du Destin Brisé” peuvent être récupérés dans le domaine de l’aurore. En effet, les artéfacts se retrouvent dans le Donjon de Bénédiction “Cour Momijidans Inazuma au sur l’île de Yashiori aux côtés de la tête du serpent géant.

Effets du donjon

  • Les plates-formes de ce défi basculeront par intermittence entre les statuts “Prière de feu et “Prière de glace”. Les personnages obtiendront des effets différents selon le statut de la plate-forme sur laquelle ils se trouvent.
  • Prière de feu : les personnages actifs gagneront un bonus de 60% de Pyro DMG.
  • Prière de glace : les personnages actifs gagneront un bonus de 60 % de cryo DMG.

Cour Momiji

Emblème du Destin Brisé

Tsuba magnifique

Les légendes prétendent que ce garde-main orné était autrefois monté sur une épée offerte au oni qui a trahi la Shogun.

⭐⭐⭐⭐ ⭐⭐⭐⭐⭐
Points de vie 645 ~ 3 571 717 – 4,780

Mère avait montré ses crocs contre la Shogun, qui avait été bonne avec elle et qui lui avait donné une précieuse épée. Finalement, la seule chose qui fut renvoyée au Clan Mikoshi était le tsuba de cette lame qu’elle avait tant aimée. Le souhait longtemps chéri de Mère était de surmonter le destin de la vie et de la mort avec sa passion bouillante. Elle ferait de telles contributions qu’elle laisserait un nom éternel au sang toujours plus rare des oni de ta guerre. Et si elle était engloutie par la bête-tigre noire du péché elle-même, alors elle la déchirerait de l’intérieur.

Elle aurait prouvé sa valeur de manière retentissante sous la bannière du Mitsudomoe Électrom Et elle pensait pouvoir nettoyer son junihitoe de combat taché de sang. Mais il finit par être taché de noir, de même que son coeur qui battait férocement… Dès tors, son fils aîné, qui aurait dû hériter de ta fortune familiale, vécut reclus dans un village loin de ta ville… Avec rien d’autre que tes rochers et tes arbres comme amis…

Du moins, jusqu’à ce qu’il rencontre cette demoiselle…

« C’est ennuyeux. Eh bien, si vous souhaitez abandonner votre passé, permettez-moi de vous donner un nouveau nom. »

Après avoir entendu parler de son passé, la demoiselle, qui possédait des ailes noires, ricana avec dédain.

« Eh bien, vous vous appellerez Iwakura, le « monticule rocheux ». Un nom que les mots humains ne peuvent nuire. »

« Allez, mortel dans les veines duquel coule le sang oni, réjouissez-vous, et souriez un peu ! »

« Vous devez savoir que les noms que nous, les Tengu de Yougou, donnons sont dotés de pouvoirs divins. »

« D’ailleurs, le terme de roche vous va bien. Il convient certainement à votre esprit et à vos muscles, c’est sûr. »

« Bon, quand les fleurs de cerisier tomberont l’année prochaine, faisons un duel ici même, Iwakura. »

« Enfant des oni, perfectionnez votre escrime et devenez un ennemi avec qui un Tengu de Yougou n’aurait pas honte de croiser le fer. »

« Ah oui ! Et si vous parvenez à me toucher, vous pourrez appeler votre technique secrète « Victoire tengu » ! »

« Après tout, si vous arrivez à ce point, vous aurez une épée qui vous permettra de triompher des Tengu. »

Emblème du Destin Brisé

Plume brisée

Ceci était autrefois la plume noire d’un certain guerrier tengu, et également le souvenir précieux d’un grand samouraï du passé.

⭐⭐⭐⭐ ⭐⭐⭐⭐⭐
ATQ 42 ~ 232 47 – 311

Entouré des plumes noires entraînées par sa lame se tenait l’homme qui était sur le point de devenir un maître épéiste… Il avait finalement attrapé la jeune Tengu qui était restée intouchable pendant tant d’années.

« Mince, il s’en est fallu de peu. Bien joué, je dois dire. »
« Si votre épée n’avait pas été brisée par votre force… »
« J’aurais péri ici à coup sûr. Eh bien… »

Teruyo, devrions-nous changer l’emplacement de notre duel l’année prochaine ? Je connais quelques endroits où il est également possible de contempler les fleurs de cerisier tomber… Alors qu’il regardait autour de lui le sanctuaire qu’il avait détruit, tenant la main tremblante de la Tengu. Ces mots étaient sur le bout de la langue de Doukei, alors même qu’il fixait tes plumes noires qu’il avait coupées.

« Vous m’avez touchée, après tout. Je dois admettre que c’est clairement votre victoire. »

« La victoire n’est pas encore décidée. Retrouvons-nous l’année prochaine », voulait-il dire.

« Désormais, votre lame peut même surpasser la vitesse d’un Tengu. »

« je n’oublierai jamais un seul de nos duels de ces treize dernières années. »

« Mais en tant que Tengu, j’ai des devoirs envers le clan que je dois remplir. »

« En y repensant, j’ai changé votre nom dans l’espoir que vous puissiez échapper à la malédiction de la lignée oni. »

« Avec cette guerre, le sang non-humain devient de plus en plus rare. »

« Eh bien… Nous ne devrions pas convoiter les fins heureuses que les humains apprécient, après tout. Mais vous êtes différent. »

« Vous êtes maintenant « Iwakura ». Vous n’êtes plus le Mikoshi qui porte le fardeau du sang oni. »

« Au revoir, Doukei, et s’il vous plaît, oubliez-moi. » « Utilisez votre épée pour la lignée Iwakura… Et ouvrez un chemin qui n’appartiendra qu’aux Iwakura. »

Emblème du Destin Brisé

Inro de la tempête

Une boîte en laque violet foncé exquise qui peut être utilisée pour ranger des objets, décorée de coquillage incrustés brillants et d’orfèvrerie complexe.

⭐⭐⭐⭐ ⭐⭐⭐⭐⭐
PV % 6,3 à 34,8% 7.0 – 46.6%
DEF % 7,9 ~ 43,5% 8.7 – 58.3%
ATQ % 6,3 à 34,8% 7.0 – 46.6%
Maîtrise élémentaire 25 ~ 139 28 – 187
Recharge d’énergie % 7,0 à 38,7% 7.8 – 51.8%

Dans un passé lointain, lorsque l’île de Seirai n’était pas encore entourée de nuages d’orage, les souvenirs montaient et descendaient comme des souffles. À la fin, l’élégant conteneur qui renfermait orages et secousses n’a pu être remis à la personne à qui il était promis.

« Êtes-vous là parce que le cordon est à nouveau cassé ? Vous êtes une telle prise de tête. »

« Sans votre escrime, vous n’êtes qu’un idiot de parieur invétéré, n’est-ce pas ? »

« Que nenni, ne me sous-estimez pas. J’ai appris mon tir à l’arc auprès d’un Tengu, vous savez ? Quelqu’un d’assez célèbre en plus. »

« Il se trouve simplement que je suis bien trop doué avec une épée, comprenez-vous ? C’est pourquoi personne ne parte jamais de mon archerie. »

« En fait, maintenant que j’y pense, c’est un peu du gâchis. Et si je vous apprenais ces techniques à l’arc ? »

Une fois, vous répariez la cage à sceau brisé de cet idiot, tout en prononçant des mots durs… Une autre fois, bien que vous utilisiez des mots durs pour divertir les autres, vous ne pouviez pas vous empêcher de sourire faiblement.

« S’il vous plaît. Vous êtes déjà un hatamoto avec des responsabilités importantes. Pourquoi courez-vous toujours à la recherche d’ennuis ? » « Et vous êtes déjà marié également. À une douce épouse qui plus est. Pourquoi passez-vous vos journées à errer et à jouer ? »

Vous êtes déjà… La question était sur le bord de vos lèvres, mais vous n’avez pas pu la poser, et vous avez décidé de ne plus jamais la soulever. Si dame Saiguu avait été ici avec vous, elle l’aurait sûrement dit d’une manière intelligente et enjouée… « Cela n’a plus d’importance. Je me suis accordé des vacances. Au moins pour aujourd’hui. »

« Laissons derrière nous toute cette histoire de sanctuaire et partons en douce au bord de la mer, comme nous le faisions quand vous étiez enfant. »

Et alors vous avez suivi jusqu’au port, où vous avez regardé les navires aller et venir, comme en transe. Vous l’avez écouté parler de cette Teruyo du sanctuaire, et de la façon dont elle avait hérité de la beauté et de l’habileté de son maître. Vous l’avez écouté parler de ses cauchemars terrifiants, dans lesquels il se tranchait la tête… Mais vous saviez tous les deux que ce n’étaient que des mots pour cacher la mélancolie de l’âge adulte.
Plus tard, bien plus tard… Surplombant les récifs moussus et le port où vous aviez autrefois ce rendez-vous tranquille…

Pour que le joueur gagne à nouveau son pari, pour le plaisir de prier pour sa sécurité… Une fois de plus, vous avez osé vous tenir sur ces hauteurs, brandissant la cage à sceau que vous aviez fabriquée de vos propres mains. Avec l’espoir de retrouver ces souvenirs, vous avez rassemblé le pouvoir du tonnerre et de la foudre.

Emblème du Destin Brisé

Gourde pourpre

Un récipient à vin à la conception complexe dans lequel un artiste martial de renommée mondiale a une fois bu.

⭐⭐⭐⭐ ⭐⭐⭐⭐⭐
PV % 6,3 à 34,8% 7.0 – 46.6%
DEF % 7,9 ~ 43,5% 8.7 – 58.3%
ATQ % 6,3 à 34,8% 7.0 – 46.6%
Maîtrise élémentaire 25 ~ 139 28 – 187
Bonus de DGT élémentaire % 6,3 à 34,8% 7.0 – 46.6%
Bonus de DGT physique % 7,9 ~ 43,5% 8.7 – 58.3%

Grâce à sa technique d’épée secrète, son balayage tengu, Iwakura Doukei est devenu l’instructeur d’escrime du Clan Kujou. Il a également reçu le titre de « Douin », et a fondé une école d’épée qui a connu un grand succès. Alors qu’il partait prendre son poste au domaine Kujou, Doukei, qui avait depuis longtemps appris à boire, entra une dernière fois dans le sanctuaire qui avait été complètement détruit par la complétion de son balayage tengu. Ici, dans la cour de ce lieu abandonné, il s’était battu dix fois avec ta Tengu de Yougou au cours des treize dernières années. Il se souvint alors de sa rencontre avec la Tengu aux ailes noires, qui s’était donné le nom de « Teruyo de Yougou »…

Treize années qui ont passé si rapidement… La neige écarlate vola à travers le col ombragé comme de la fumée. C’était comme regarder un être cher s’éloigner…

Les pétales du cerisier sacré tombèrent alors également, comme si elles étaient de la neige tombée du ciel. Et même s’il n’y avait plus de divinité à adorer dans ce sanctuaire, il était toujours en bon état. Des rires résonnaient à travers les montagnes, aussi clairs que les eaux d’une source. Mais plus jamais les deux ne remettraient les pieds dans cette cour désolée. Les pétales du cerisier sacré tombèrent alors également, comme si elles étaient de la neige tombée du ciel. Et même s’il n’y avait plus de divinité à adorer dans ce sanctuaire, il était toujours en bon état.

Emblème du Destin Brisé

Kabuto orné

Un casque robuste et dur porté comme armure par un noble samouraï.

⭐⭐⭐⭐ ⭐⭐⭐⭐⭐
PV % 6,3 à 34,8% 7.0 – 46.6%
DEF % 7,9 ~ 43,5% 8.7 – 58.3%
ATQ % 6,3 à 34,8% 7.0 – 46.6%
Maîtrise élémentaire 25 ~ 139 28 – 187
Taux CRIT % 4,2 à 23,2% 4.7 – 31.1%
CRIT DGT % 8,4 à 46,4% 9.3 – 62.2%
Bonus de guérison % 4,8 ~ 26,8% 5.4 – 35.9%

« Je me demandais, M. Douin, si votre épée pouvait réellement trancher la foudre ? » C’est ce qu’a demandé le jeune chef du Clan Kanjou, Hiroshi, en rengainant sa lame.

Douin répondit ainsi, d’un ton rigide : « Comment cela pourrait-il être possible ? Tout au plus, je dirais qu’elle pourrait frapper un Tengu dans les airs. »

« Cela dit, personne n’a jamais abattu un Tengu auparavant. Pas même une seule fois ! »

« Est-ce vrai ? Dans ce cas, d’où vient le nom de votre technique secrète, le balayage tengu ? »

Voyant que Douin ne répondait pas, le chef du Clan Kanjou, qui avait construit Ritou de zéro, dit : « Ah, si ce vieux filou de de Kujou n’avait pas pris les devants, j’aurais adoré vous recruter. »

« Avec votre épée, même Ako Domeki de Seirai ne serait pas de taille… »

Traversant les nuages d’orage, cette Tengu lui avait donné un nouveau nom et une nouvelle vie. Elle lui avait jeté la lame rouillée en lui demandant de la frapper, elle, une Tengu.

Et après que son épée se soit brisée, ce furent ses derniers mots pour lui…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :